Complément n°2 à Corriger le pied sans semelle

Téléchargez gratuitement le complément n°2 à l’ouvrage “Corriger le pied sans semelle”, intitulé “Comprendre le pied pour mieux choisir ses chaussures et l’importance des orteils”  http://bit.ly/telcomplement2 

  1. Le mécanisme de torsion chez le félin domestique
  2. Comprendre le pied pour mieux choisir ses chaussures
    – La technologie est-elle en nous ou dans la chaussure ?
    – Les différents mécanismes et leur importance
    – Comment tester la chaussure
    – Passer d’une chaussure rigide et amortissante à une chaussure souple et sans amorti
  3. La place des orteils dans la marche et la course
    – Visualiser les effets de l’extension du premier orteil
    – Ressentir la mise en tension au fur et à mesure que le talon se soulève
    – Ressentir le phénomène en marchant sur place
    – Déroulement du pas et mouvement des orteils.
    – Pour aller plus loin, la cybernétique au service de la voûte plantaire, un système autorégulé

Continue reading “Complément n°2 à Corriger le pied sans semelle”

La technologie est en nous !

Par Frédéric Brigaud.
Joggeur n°24 Janvier 2017

On nous vend à chaque instant plus d’amorti, de stabilité, de maintien, de ressort, de conduite de la foulée … Est-ce réellement vrai et nécessaire ? A écouter les vendeurs et les fabriquant on croirait que la chaussure est bardée de technologie sans laquelle nous ne serions que de vulgaires bipèdes aux capacités très limitées, se déplaçant difficilement. Que nous soyons limités, c’est certain ; limités par notre architecture, l’amplitude de nos articulations, la longueur de nos jambes… Autant d’éléments qui entrainent un certain déterminisme. Continue reading “La technologie est en nous !”

Les bienfaits de la course pieds nus !

Par Frédéric Brigaud.
Joggeur magazine, n°21, aout/septembre 2016 – Complet

C’EST L’ÉTÉ, LE SOLEIL, LES PLAGES DE SABLE FIN ET CETTE ENVIE IRRÉSISTIBLE D’ALLER TROTTINER PIEDS NUS. FRÉDÉRIC BRIGAUD NOUS EXPLIQUE LES BIENFAITS DE LA COURSE « BAREFOOT ».

“Joggeur : Est-il utile de courir pieds nus ?
Fred Brigaud : Plus que jamais ! La finesse et la complexité du pied dépassent  sans commune mesure l’horlogerie Suisse. Une mécanique qu’il est temps d’extraire des chaussures pour qu’elle s’exprime pleinement. La forme et le fonctionnement du pied sont le fruit d’une longue évolution résultant de mutations sur des millions d’années.  Continue reading “Les bienfaits de la course pieds nus !”

Pronation, supination… Et après ?

Entretien avec Fred Brigaud dans Joggeur Magazine n°15 (Oct/Nov 2015)

Quand on parle de foulée, la première question qui vient esprit concerne la pronation ou la supination. Fredéric Brigaud, ostéopathe, décrit ces notions qui restent, vous le verrez, très relatives et remet en question l’intérêt des chaussures sensées corriger les foulées pronatrices ou supinatrices. Un billet court mais passionnant.

Pronation ou la supination, de quoi s’agit-il ? 

Habituellement ces termes décrivent les mouvements de rotation de l’avant-bras et, de fait, l’orientation de la main. Le coude fléchi à 90°, vous effectuez une supination lorsque vous orientez la main vers le plafond et une pronation lorsque vous l’orientez vers le sol. Continue reading “Pronation, supination… Et après ?”

Prévention – Corriger le pied sans semelle

Entretien réalisé par Jean Daugignon
L’entraineur du ski alpin n°93 – mars 2015

Frédéric BRIGAUD, dont nous avons apprécié l’intervention lors de colloques organisés par l’AFESA , vient de publier un nouvel ouvrage “Corriger le pied sans semelle”. Il nous a paru intéressant de lui demander pourquoi et comment cette correction pouvait être utilisée par les skieurs de compétition.

Jean DAUDIGNON : Dans votre ouvrage vous abordez une nouvelle conception du fonctionnement du pied, est-elle utilisable par le skieur de compétition ?

Frédéric BRIGAUD : Au premier abord, le pied étant maintenu dans la chaussure de ski, pour ne pas dire emprisonné, sans possibilité de mouvement, nous pourrions effectivement croire que cela ne concerne pas le skieur de compétition. Bien au contraire, comme je l’évoquais dans un précédent article au sein de votre magazine (Diminuer le risque d’entorse consécutif à la pratique du ski alpin, Avril 2012) la chaussure de ski est semblable à une orthèse rigidifiant/bloquant/limitant certains mouvements Continue reading “Prévention – Corriger le pied sans semelle”

L’entonnoir ! Apprendre à marcher/courir ou porter des orthèses

Par Frédéric Brigaud.
Ultramag – Janv/Fev 2015

TECHNIQUE – COURSE À PIED | APPRENDRE À MARCHER OU COURIR AVEC DES ORTHÈSES ?
LA PRONATION ET DANS UNE MOINDRE MESURE LA SUPINATION SEMBLENT ÊTRE DES FATALITÉS : PRONATEUR TU ES, PRONATEUR TU RESTERAS. LES CHAUSSURES DE SPORT SONT ALORS CHOISIES EN CONSÉQUENCE, PALLIANT CE DÉFAUT. POURTANT, UNE PRONATION N’EST JAMAIS DUE QU’À UNE MAUVAISE « UTILISATION » DE NOS PIEDS. S’EN DÉBARRASSER EST POSSIBLE… ENCORE FAUT-IL EN ÊTRE CONSCIENT, ET LE VOULOIR.

Samedi matin, il est 9 h et je cours m’acheter une nouvelle paire de runnings dans un magasin qui propose d’analyser gratuitement ma foulée, et ainsi de mieux choisir mes futures chaussures, vidéos à l’appui. Je ne vous l’ai pas dit, mais je fais partie de la catégorie « pronateur », vous savez ceux qui ont les chevilles qui s’effondrent vers l’intérieur et qui ont cette tendance à courir les pieds ouverts. C’est comme ça, merci les parents.

La preuve par l’expérience

Me voilà donc sur un tapis de course sous l’œil d’une caméra qui filme ma foulée de dos, et plus précisément mes pieds. À peine suis-je descendu du tapis que je peux regarder ma prise d’appui au ralenti et observer avec consternation qu’aucun miracle ne s’est produit depuis la dernière fois, je suis toujours pronateur… mais je m’en doutais un peu, vu l’usure de mes chaussures. Continue reading “L’entonnoir ! Apprendre à marcher/courir ou porter des orthèses”

Nous sommes tous des mutants

Par Frédéric Brigaud.
Ultramag – Juillet/Aout 2014

Un rythme intense, un terrain varié, une course haletante. Un enchaînement de montées et de descentes sur des terrains plus ou moins en dévers. Comme surgies de nulle part, des roches barrent le chemin, nous forçant à changer rapidement de direction, à pivoter sur nos appuis, à faire des pas de côté. Le temps presse, un fauve affamé est à nos trousses. Les foulées se succèdent, l’adhérence doit être optimale, le pied doit épouser au mieux la surface sur laquelle il se pose, pas le temps de déraper. Continue reading “Nous sommes tous des mutants”