Pieds et randonnées – Entretien magazine ”Notre temps”

Entretien complet pour la rédaction de l’article ‘‘Des pieds en bon état de marche”; magazine Notre temps, juin 2021, n°618. Questions (Nathalie Szapiro-Manoukian), réponses (Fred Brigaud)

Y a-t-il une bonne façon de marcher ? De se chausser ?

Le sujet est extrêmement vaste. Pour commencer j’inverserai la question, ”y a-t-il une mauvaise façon de marcher et de se chausser ?” Et dans un second temps, je remplacerai le terme ”mauvais” par ”inadapté”. Inadapté à la physiologie de notre corps. Pour répondre à cette double problématique, il faut comprendre le fonctionnement du pied, c’est-à-dire les mouvements naturels au sein du pied et leurs fonctions lors de la marche. Nous ne parlons pas ici des mouvements du pied par rapport à la jambe mais bien des mouvements au sein du pied. Le pied est tout sauf un bloc rigide dont la forme n’évoluerait pas ou seulement dans de petites proportions. Pieds nus, debout en fente avant, lorsque nous décollons légèrement le talon du sol pour se retrouver en appui sur l’arche antérieure et que nous orientons notre genou vers l’extérieur ou vers l’intérieur en effectuant une rotation de hanche, notre talon se déplace latéralement de plusieurs centimètres par rapport à notre avant-pied en appui (8 cm pour un 43). L’arche interne de notre pied se creuse et s’aplatit instantanément au gré du mouvement comme nous pouvons le voir dans cette vidéo ci-dessous. Ce mouvement de torsion dépend de la souplesse et de la musculature du pied. Un mouvement essentiel en randonnée puisqu’il permet d’absorber, dans une certaine mesure, les légers dévers que présentent les sentiers que nous pouvons arpenter. Autre mouvement, celui de l’arche antérieure qui se situe à la base de nos orteils, et qui se moule à la forme du terrain en se bombant ou se creusant.

Continuer la lecture de « Pieds et randonnées – Entretien magazine ”Notre temps” »

Table ronde – Course à pied / chirurgie du pied

Conférence ”Pied et course à pied” lors du e-congrès de l’AFCP (Association française des chirurgiens du pied) sur l’instabilité de la cheville le vendredi 7 mai 2021. Intervenants :

Continuer la lecture de « Table ronde – Course à pied / chirurgie du pied »

Semelle, chausson thermoformé et chaussure de ski, un cocktail détonnant !

Extrait | Magazine AFESA printemps 2021 n°117 – Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est utile de contextualiser la réflexion. En décembre 2020 cela faisait 12 ans que j’avais arrêté de pratiquer le ski alpin et 28 ans que je n’avais pas rechaussé de skis de rando, plus précisément depuis le service militaire où j’officiais comme chasseur alpin. Entre temps, j’ai pratiqué la course à pied, pieds nus ou chaussé de chaussures totalement souples, au cours de laquelle la biomécanique du pied s’exprime pleinement. Ainsi, durant toutes ces années, mes pieds et mon ressenti corporel ont beaucoup évolué tout comme le matériel de ski de randonnée qui a gagné en légèreté, tant au niveau des skis que des fixations et des chaussures. Cependant, certains paramètres inhérents à la biomécanique du pied ne sont toujours pas pris en compte dans la conception des chaussures ou le bootfitting. Cela génère localement des zones de frottement irritant les pieds ou les malléoles, et à distance des tensions au sein des genoux ou des hanches selon la morphologie et la posture de chacun.

Un mouvement dans les trois plans de l’espace

Lorsque nous regardons l’empreinte de notre pied nu dans le sable, nous avons l’impression qu’il ne change pas de forme et qu’il ne possède, dans le plan horizontal, qu’un unique axe passant par le talon et le second orteil. Cependant, lorsque nous décollons légèrement le talon du sol afin de nous retrouver en appui avant-pied (en appui sur l’arche antérieure), et que nous orientons notre genou vers l’extérieur puis vers l’intérieur en effectuant une rotation externe puis interne de hanche, nous remarquons que le talon se déplace simultanément vers l’intérieur puis vers l’extérieur, entrainé par la jambe, sans que l’avant-pied ne pivote. Le déplacement latéral du talon s’effectue indépendamment de l’avant-pied en appui au sol, essentiellement grâce à l’Interligne Articulaire de Torsion (IAT, fig.1) et la mobilité des métatarsiens. À tout moment lors de cet exercice, si nous reposons le pied au sol, la forme de l’empreinte de notre pied dans le sable aura changé. Mais pas seulement, car l’orientation du genou dans le plan horizontal et l’inclinaison latérale de la jambe par rapport au sol seront également différentes de la position de départ. Cette indépendance entre l’avant-pied et le reste du pied met en évidence deux axes supplémentaires dans le plan horizontal ; un axe pour l’avant-pied et un axe pour l’arrière-pied (fig.2).

[…]

Continuer la lecture de « Semelle, chausson thermoformé et chaussure de ski, un cocktail détonnant ! »

Repenser l’équitation disponible en librairie

Le temps de la lecture équestre est venu ! Quoi de mieux qu’un palindrome numérique comme date de sortie 12/02/2021 (1202-2021). 320 pages, 107 figures et 18 vidéos pour illustrer nos propos.

Nous débutons l’ouvrage en citant Albert Jacquard, car il exprime l’état d’esprit que fût le nôtre tout au long de cette réflexion.

« Un échange d’idées, ce n’est pas le fruit d’un travail. Si bien que notre civilisation actuelle nous fait croire que les seuls biens à échanger sont les seuls biens que l’on a produits. Non, les vrais biens à échanger sont des idées […] c’est tellement plus important. […] Quand on aura échangé nos idées entre nous, nous aurons chacun deux idées, chacun trois idées, chacun mille idées… Tandis que j’ai un kilo de pommes, vous avez un kilo de cerises, on échange, à la sortie on a toujours le même nombre de pommes et de cerises. L’échange des biens matériels est un échange qui ne produit pas, alors que l’échange des idées est un échange qui produit. On est loin du travail, on est en pleine civilisation. »
Interview d’Albert Jacquard – L’avenir du travail, Production c’est arrivé près de chez nous, 1999

Continuer la lecture de « Repenser l’équitation disponible en librairie »

Exercices de rééducation EAD pour le pied utilisés en Kinésithérapie

La rééducation fonctionnelle suite à une entorse, le traitement de l’instabilité chronique de la cheville (ICC – voir e-learning), un pied plat pronateur,… ou encore la prévention des entorses passent par l’équilibration et le renforcement du pied, sa capacité à se gainer mais également sa souplesse. Retrouvez les différents exercices sous forme de tutoriel sur la Playlist Youtube de Corriger le pied sans semelle, nouvelle édition (2019). Inscrivez-vous à la newsletter (en bas de page).

Exercice d’assouplissement du pied en appui ”Exercice de Samba”
Continuer la lecture de « Exercices de rééducation EAD pour le pied utilisés en Kinésithérapie »

-31% sur l’ebook Corriger le pied sans semelle

Pour continuer à vous informer et en raison des circonstances exceptionnelles que nous traversons, les éditions DésIris, via la plateforme Numilog, proposent la nouvelle édition de Corriger le pied sans semelle au format ebook au prix exceptionnel de 12,49 €.

commander l’ebook

https://www.numilog.com/1055492/Corriger-le-pied-sans-semelle.ebook

Continuer la lecture de « -31% sur l’ebook Corriger le pied sans semelle »

Entorse de cheville & barefoot – e-learning

En quoi l’adaptabilité de l’arche antérieure et le barefoot sont essentiels dans la prévention des entorses ?
L’adaptabilité contrôlée de l’arche antérieure est un des facteurs biomécaniques participant à la stabilité des appuis et de la cheville. Ainsi, dans un souci de prévention des entorses de la cheville, il est nécessaire de concevoir et de comprendre la complexité de la biomécanique du pied et ne pas limiter son action à une seule articulation. La fonctionnalité du pied dépend de la mobilité et du contrôle de l’ensemble des complexes articulaires. Pour accéder au cours cliquez ici (Cours en ligne offert sur le site de kinéformations). Le test final ne peut être effectué qu’à partir d’un ordinateur.

Continuer la lecture de « Entorse de cheville & barefoot – e-learning »

Corriger un pied pronateur – Nouvel enchaînement d’exercices en ligne

Retrouvez en ligne un nouvel enchaînement d’exercices pour apprendre à maintenir un double gainage du pied (sous-talienne, IAT (Interligne Articulaire de Torsion) depuis une position assise jusque dans la marche sur place tout en équilibrant la statique et la dynamique de celui-ci.

Continuer la lecture de « Corriger un pied pronateur – Nouvel enchaînement d’exercices en ligne »

Le Trail, c’est le pied – Entretien Nature Trail magazine

Questions (Pauline Waag) et réponses (Fred Brigaud)
Le fait d’être pronateur, supinateur, ou neutre influence forcément notre biomécanique et posture de manière générale ?

Le fait d’être pronateur ou supinateur modifie l’orchestration de la jambe et nos appuis. Cela nous éloigne d’une posture économique et stable, limite notre aisance et génère des zones d’hyperpression et d’hypertension au sein des pieds et du reste du corps. Pour simplifier, un pied pronateur ou supinateur est un défaut d’orientation du pied par rapport à la jambe et/ou de maintien de cette orientation en appui. Notez que l’orientation du pied détermine sa forme (arche interne plate ou creuse) et sa musculature. Dès lors, pour sortir de ce schéma et tendre vers davantage d’équilibre et d’économie, il faut entreprendre un travail technique sur le déroulé du geste et l’orientation des segments. Un travail technique semblable à celui qu’entreprend un tennisman pour corriger un défaut d’orientation du poignet par exemple. Il n’utilisera pas d’orthèse pour maintenir celui-ci mais travaillera sur sa gestuelle.

Les pieds ne sont qu’un morceau de la chaîne; il est nécessaire d’explorer le corps dans son ensemble pour mieux comprendre les interactions entre les différentes parties.

Continuer la lecture de « Le Trail, c’est le pied – Entretien Nature Trail magazine »

Vidéo – Assouplissement du pied en appui

Twist.

Retrouvez en ligne un nouvel exercice d’assouplissement du pied en appui dans la playlist de “Corriger le pied sans semelle” (nouvelle édition mai 2019). Cet exercice intitulé “Twist” permet de travailler simultanément les deux pieds et de juger également de l’indépendance fonctionnelle entre l’ensemble médio-pied/arrière-pied et l’avant-pied. Rappelons que tout au long de cet exercice l’arche antérieure doit rester dans son ensemble au contact du sol nous assurant d’une coactivation équilibrée des fibulaires et du jambier postérieur. La répartition de la pression à ce niveau reste homogène.

Continuer la lecture de « Vidéo – Assouplissement du pied en appui »