Syndrome de l’essuie-glace et déficits posturo-dynamiques, le couple maudit

Fred Brigaud – Ultramag

Le syndrome de l’essuie-glace se traduit par l’apparition d’une douleur au niveau de la bandelette ilio-tibiale (Tenseur du Fascia Lata), compartiment externe du genou. Un syndrome qui ne concerne pas seulement le coureur à pied mais qui touche de nombreuses disciplines sportives comme nous l’évoquerons. On impute généralement l’apparition de ce syndrome à une augmentation trop rapide du volume d’entrainement, à l’utilisation de chaussures inadaptées ou usagées,… ou encore à un changement de type de terrain. Un syndrome aux causes multiples, dont les déficits posturo-dynamiques, que nous proposons d’analyser ici.

Une question de tension

En position debout  l’intensité avec laquelle les tensions parcourent la jambe, et notamment la bandelette ilio-tibiale, varie en fonction de la posture que l’on adopte ; plus précisément en fonction de l’orientation des différents segments[1] qui composent la jambe en appui, tant en statique qu’en dynamique. Phénomène qui provient d’un défaut technique[2] de prise et de conduite d’appui, et d’une absence de neutralité du pied et de la jambe qui se sont automatisés. Continue reading “Syndrome de l’essuie-glace et déficits posturo-dynamiques, le couple maudit”

Trail, vélo et Vtt l’idéale trilogie !

Fred Brigaud | Ultramag | Oct. 2017

Le vélo dans la pratique du Trail, Utile ou Superflu ?  Regards croisés sur cet outil qu’est le vélo ; Germain Grangier, Marion Maneglia, Etienne Loisel et Camille Verrier, tous coureurs avant-pied, partagent leur expérience, leur ressenti sur l’apport du vélo de route et du VTT dans la pratique du Trail.

Volume et récupération – Germain Grangier

’Le vélo est un outil de volume ou de récupération. Il permet de continuer à s’entrainer en limitant le stress mécanique que l’on applique au système ostéo-articulaire.’’ nous explique-t-il. Ainsi le lendemain d’une sortie Trail il peut enchainer avec 5h de vélo en étant moins dans la souffrance. Il effectue des sorties de 2h (au maximum 4h30) une à deux fois par semaine selon son planning, à une vitesse de 30km/h sur le plat sans se mettre dans le rouge. ‘’Je suis sous le premier seuil ventilatoire, aux alentours de 155 de pulsation me concernant’’.

Continue reading “Trail, vélo et Vtt l’idéale trilogie !”

411 jours pour récupérer d’une rupture complète de l’aponévrose plantaire et courir le marathon de Paris en 3h31’57’’

Lors du salon du running de Paris de 2016, Stéphane m’annonce qu’il s’est rompu totalement l’aponévrose plantaire ; il se déplace alors avec des béquilles, le pied droit dans une botte. Cela ne semble pas l’affecter outre mesure, son seul regret étant de ne pas pouvoir courir le marathon qui a lieu le lendemain… Une année s’écoule, nous sommes le 8 avril 2017. Alors que le salon du running bat son plein, Stéphane vient à ma rencontre avec un large sourire, mais cette fois-ci sans béquilles ni botte. Il prévoit de courir le marathon pour le plaisir et le parcourra en 3h31’57’’. Mais qu’a-t-il entrepris durant plus d’une année pour courir de nouveau un marathon après une telle blessure ? C’est autour d’un café à Sanary trois mois après le marathon, alors qu’il court comme avant, voire mieux, que nous nous retrouvons pour retracer ce long parcours, ses 411 jours !

Continue reading “411 jours pour récupérer d’une rupture complète de l’aponévrose plantaire et courir le marathon de Paris en 3h31’57’’”

63 jours pour revenir à la compétition après une fracture du pied

Ultramag – Fred Brigaud

Le 24 mars 2017, en fin de journée, Germain Grangier, coureur Trail du Team Inov-8 France, se fracture le troisième métatarsien du pied droit alors qu’il dispensait des conseils techniques en descente au cours d’un camp Trail Organicoach qu’il organisait avec un ami. ‘’Je commençais à descendre en disant aux coureurs de m’emboiter le pas, et en me retournant pour voir s’ils me suivaient, je pose le pied sur une pierre tranchante alors que j’arrivais avec une certaine rigidité dans la jambe’’ nous raconte-t-il. Continue reading “63 jours pour revenir à la compétition après une fracture du pied”

Reprendre possession de son corps et le préserver dans la pratique du Trail

Ultramag – Fred Brigaud

Du jour au lendemain

En novembre 2011, après avoir enchaîné plusieurs longs Trails dont le Solukhumbu au Népal organisé par Dawa Sherpa, effectué un déménagement, et transporté quotidiennement des cartons dans le cadre de son travail comme responsable d’un rayon de chaussures Trail, est apparue une hernie discale paralysante au niveau de la région lombaire (L2/L3). Cette altération irréversible du disque intervertébral due à cette succession d’efforts et de contraintes mal gérés, comme il nous l’indique, a entraîné une perte de la sensibilité et du contrôle moteur de la jambe droite. ‘’A ce moment là, je n’avais pas d’autre choix que de me faire opérer’’ afin de libérer le nerf comprimé nous explique Jean-Marie. Il s’en est suivi une période de rééducation pour réapprendre à marcher et renforcer la musculature qui avait fondu. ‘’Je n’avais qu’une idée en tête, retrouver la mobilité et le contrôle de la jambe ! J’étais dans l’impossibilité de produire certains mouvements au point que je devais soulever ma jambe à l’aide de mes mains pour monter les escaliers, mes muscles ne pouvant plus le faire.’’

Continue reading “Reprendre possession de son corps et le préserver dans la pratique du Trail”

COMMENT RÉAGIR FACE À UNE FRACTURE DE FATIGUE LORSQUE L’ON EST MARATHONIEN ?

Par Frédéric Brigaud.

La course pour beaucoup de personnes se résume à prendre ses baskets et à suivre un plan d’entraînement. Au fil des mois et des années le niveau progresse, la durée et les distances s’allongent et l’entraînement s’intensifie. Jusqu’au moment où le surentraînement, ou encore des parcours plus exigeants physiquement, combinés à des défauts techniques ou de posture qui s’exacerbent avec la fatigue ou l’augmentation des contraintes, font apparaître des pathologies au sein de l’architecture pouvant aller de la simple tendinopathie à la fracture de fatigue en passant par les périostites.

La course à pied sur route est le sport par excellence qui requière le moins de technicité pour être pratiqué. De fait, la marge d’erreur et d’approximation permise dans la construction du geste est très grande.  Continue reading “COMMENT RÉAGIR FACE À UNE FRACTURE DE FATIGUE LORSQUE L’ON EST MARATHONIEN ?”

Non aux blessures ! Si c’était si simple…

Par Frédéric Brigaud.
Joggeur Magazine n°20 – Juillet 2016

Que faire lorsque survient chez un coureur une douleur au niveau du tendon d’Achille ? Une douleur qui apparait par intermittence au cours des entrainements jusqu’à devenir omniprésente puis invalidante. Une douleur qui, après consultation, prend le nom de ‘’Tendinopathie’’ qui signifie tout simplement « pathologie du tendon ». Mais le coureur savait bien avant de consulter que son tendon était pathologique… Donc, que faire ? On sait que les thérapeutiques actuelles permettent grâce à un traitement local de faciliter le processus de régénération des tissus, de faire disparaitre l’état inflammatoire et la douleur. On sait aussi que si le traitement est davantage holistique, l’action s’étendant alors aux éléments musculaires, tendineux, aponévrotiques, sus et sous jacents, le résultat sera plus probant. Mais avec ce type de fonctionnement, le monde médical permet-il au coureur de réellement comprendre l’origine de sa problématique ? Continue reading “Non aux blessures ! Si c’était si simple…”

L’AGONIE DU SIMPLE OU LA MORT DE LA PENSÉE SIMPLISTE

Frédéric Brigaud, Ultramag, Février 2016
SPORT – SANTÉ | LA PENSÉE COMPLEXE AU SECOURS DES BLESSURES

LA BLESSURE EST UN PASSAGE QUASI OBLIGÉ DANS LA VIE D’UN SPORTIF. ELLE EST TRAITÉE COMME UNE PANNE MÉCANIQUE : UN SYMPTÔME, UN TRAITEMENT. OR, LA PLUPART DU TEMPS CE TRAITEMENT N’AGIT QU’EN SURFACE, LA FAUTE À NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ QUI S’ATTACHE DAVANTAGE AUX CONSÉQUENCES QU’AUX CAUSES. POUR Y REMÉDIER VRAIMENT, C’EST À LA PENSÉE COMPLEXE QU’IL FAUDRAIT FAIRE APPEL.

RÉCIDIVE

Marc consulte son médecin pour une douleur récurrente au niveau du genou, verdict : atteinte du ligament latéral externe et du ménisque. Antoine consulte un rhumatologue pour une lombalgie récidivante, verdict : protusion discale (stade précédant la hernie discale, le disque bombe dans le canal médullaire sans être rompu). Continue reading “L’AGONIE DU SIMPLE OU LA MORT DE LA PENSÉE SIMPLISTE”