Tenue de prise et efficacité, l’essentiel !

Tous les grimpeurs vous diront qu’on ne grimpe pas avec les bras mais avec les pieds et qu’il n’est pas nécessaire jusqu’au 7ème degré d’effectuer un travail spécifique des bras à l’aide d’une poutre ou d’une barre de traction. Une pratique régulière seule permettant d’acquérir progressivement une technique et un physique adaptés à ce niveau. Cependant, cette réflexion occulte la lente adaptation des doigts et des mains pourtant essentielle dans l’escalade. Car si effectivement nous cherchons à limiter au maximum le travail des bras, encore faut-il pouvoir tenir les prises. Il faut donc différencier la traction de la tenue de prise et nous devrions considérer les mains et les doigts des grimpeurs débutants comme atrophiés et devant se renforcer. Si nous percevons facilement l’évolution du dos et des bras des grimpeurs, celle des doigts, des mains et des avant-bras n’est pas considérée à sa juste valeur, voire passe inaperçu.

Continuer la lecture de « Tenue de prise et efficacité, l’essentiel ! »

-31% sur l’ebook Corriger le pied sans semelle

Pour continuer à vous informer et en raison des circonstances exceptionnelles que nous traversons, les éditions DésIris, via la plateforme Numilog, proposent la nouvelle édition de Corriger le pied sans semelle au format ebook au prix exceptionnel de 12,49 €.

commander l’ebook

https://www.numilog.com/1055492/Corriger-le-pied-sans-semelle.ebook

Continuer la lecture de « -31% sur l’ebook Corriger le pied sans semelle »

Entorse de cheville & barefoot – e-learning

En quoi l’adaptabilité de l’arche antérieure et le barefoot sont essentiels dans la prévention des entorses ?
L’adaptabilité contrôlée de l’arche antérieure est un des facteurs biomécaniques participant à la stabilité des appuis et de la cheville. Ainsi, dans un souci de prévention des entorses de la cheville, il est nécessaire de concevoir et de comprendre la complexité de la biomécanique du pied et ne pas limiter son action à une seule articulation. La fonctionnalité du pied dépend de la mobilité et du contrôle de l’ensemble des complexes articulaires. Pour accéder au cours cliquez ici (Cours en ligne offert sur le site de kinéformations). Le test final ne peut être effectué qu’à partir d’un ordinateur.

Continuer la lecture de « Entorse de cheville & barefoot – e-learning »

Performer ou progresser ! – Ondra vs Honnold

 ‘’Le Free Solo c’est comme viser un exploit athlétique pour remporter la médaille d’or olympique, sauf que si on n’y parvient pas on meurt’’ explique Tommy Caldwell dans le reportage qui retrace l’ascension d’El Capitan par Alex Honnold. Certains voient en Alex Honnold un inconscient, voire un suicidaire, tandis que d’autres le voient comme quelqu’un de très réfléchi. Si une telle ascension nous semble totalement démesurée, c’est surtout parce que nous évaluons sa faisabilité à travers nos propres capacités, nos propres peurs ; ce qui est une erreur de point de vue, sauf si nous souhaitons déterminer le gap physique, technique et mental qui nous sépare d’une telle maitrise. Jean d’Ormesson aurait peut-être dit d’Honnold qu’il est optimiste puisque selon lui ‘’L’optimiste c’est celui qui fait ses mots croisés au stylo’’. Mais cette définition ne convient pas non plus.

Continuer la lecture de « Performer ou progresser ! – Ondra vs Honnold »

Adam Ondra, ses défauts de posture ou la robustesse d’un corps

Etre le meilleur ne veut pas dire être à son meilleur potentiel. Le corps d’Adam Ondra comporte de multiples déséquilibres et asymétries, dont deux pieds dits ‘’plats pronateurs’’ comme nous pouvons l’observer dans la vidéo intitulée ‘’Road to Tokyo #38 – What is the best body type for Climbing’’ alors qu’il est en short, le torse et les pieds nus. Des déséquilibres que nous retrouvons lorsqu’il grimpe mettant en exergue, par ailleurs, la robustesse du corps en général, c’est-à-dire la capacité du corps à mener une action alors que plusieurs ressources biomécaniques ne sont pas aux meilleures de leur potentiel, voire font défaut.

Continuer la lecture de « Adam Ondra, ses défauts de posture ou la robustesse d’un corps »

Adam Ondra, the defects in his posture or the strength of his body

Being the best does not mean being at your best. The body of Adam Ondra has multiple imbalances and asymmetries, including two feet said  »pronator flat » as we can see in the video  »Road to Tokyo # 38 – What is the Best Body Type for Climbing », when he appears in shorts, bare torso and bare feet. These imbalances, which are also visible when he climbs, stress the general robustness of his body, that is, its ability to act while several biomechanical resources are not at the best of their potential, or even lacking.

Continuer la lecture de « Adam Ondra, the defects in his posture or the strength of his body »

Adam Ondra, aneb kompenzace chybného držení těla jeho robustností

francouzská verze

Být nejlepším neznamená být při svém největším potenciálu. Tělo Adama Ondry má několik nerovnováh a asymetrií, včetně tzv. „plochých chodidel v pronaci“, jak si můžeme všimnout ve videu „Road to Tokyo #38 – What is the best body type for Climbing“, kde je v šortkách, bez košile a naboso. Nerovnováha při lezení zvýrazňuje robustnost těla, tj. schopnost těla provádět akci, i když více biomechanických zdrojů není při jejich největším možném potenciálu, nebo jsou dokonce na škodu.

Continuer la lecture de « Adam Ondra, aneb kompenzace chybného držení těla jeho robustností »

Traduction en Italien en cours !

Les droits d’Améliorer sa posture du quotidien à la pratique sportive viennent d’être achetés par une maison d’éditions Italienne.

Comment connecter simplement les différentes parties du corps, améliorer, entretenir et tonifier notre posture et notre gainage, pour une meilleure santé physique et davantage d’équilibre et de réactivité du quotidien à la pratique sportive !

Commander chez l’éditeur
Commander sur le site de la Fnac
AMÉLIORER SA POSTURE ET LE GAINAGE EN S’AMUSANT !

Le Newtball© est un jeu de balle qui se joue avec la main tiré de l’ouvrage  »Améliorer sa posture ». Il oppose deux ou quatre joueurs. Le but du jeu est de réceptionner et de relancer une balle lestée (400g ou 900g env.) dans le camp adverse sans la frapper, indifféremment avec la main droite ou la main gauche, de telle sorte que l’adversaire ne puisse la relancer dans les limites du terrain, soit en mettant l’adversaire hors de portée de la balle, soit en l’obligeant à commettre une faute.

Plus qu’un jeu, une manière de construire son corps et renforcer sa posture !

Téléchargez au format PDF les règles, les modalités, le mode de fonctionnement et les effets du jeu, un complément de l’ouvrage « Améliorer sa posture » via le site dédié au jeu Newtball.com

Corriger un pied pronateur – Nouvel enchaînement d’exercices en ligne

Retrouvez en ligne un nouvel enchaînement d’exercices pour apprendre à maintenir un double gainage du pied (sous-talienne, IAT (Interligne Articulaire de Torsion) depuis une position assise jusque dans la marche sur place tout en équilibrant la statique et la dynamique de celui-ci.

Continuer la lecture de « Corriger un pied pronateur – Nouvel enchaînement d’exercices en ligne »

Le Trail, c’est le pied – Entretien Nature Trail magazine

Questions (Pauline Waag) et réponses (Fred Brigaud)

Le fait d’être pronateur, supinateur, ou neutre influence forcément notre biomécanique et posture de manière générale ?

Le fait d’être pronateur ou supinateur modifie l’orchestration de la jambe et nos appuis. Cela nous éloigne d’une posture économique et stable, limite notre aisance et génère des zones d’hyperpression et d’hypertension au sein des pieds et du reste du corps. Pour simplifier, un pied pronateur ou supinateur est un défaut d’orientation du pied par rapport à la jambe et/ou de maintien de cette orientation en appui. Notez que l’orientation du pied détermine sa forme (arche interne plate ou creuse) et sa musculature. Dès lors, pour sortir de ce schéma et tendre vers davantage d’équilibre et d’économie, il faut entreprendre un travail technique sur le déroulé du geste et l’orientation des segments. Un travail technique semblable à celui qu’entreprend un tennisman pour corriger un défaut d’orientation du poignet par exemple. Il n’utilisera pas d’orthèse pour maintenir celui-ci mais travaillera sur sa gestuelle.

Les pieds ne sont qu’un morceau de la chaîne; il est nécessaire d’explorer le corps dans son ensemble pour mieux comprendre les interactions entre les différentes parties.

Continuer la lecture de « Le Trail, c’est le pied – Entretien Nature Trail magazine »