La place du haut du corps pour bien buter !

Par Frédéric Brigaud
Nov – 2015 | Ovale Magazine

N’avez-vous jamais remarqué que le bras du côté de la jambe d’appui s’élève et se tendlorsque le joueur arme sa frappe, alors que l’autre bras s’oriente vers le sol. Une gestuelle intentionnelle tout simplement parce que les bras et le buste permettent de développer une frappe plus puissante tout en participant à la stabilisation du bassin et des jambes. Explications.

Lorsque bras et buste Stabilisent et accélèrent la frappe

Chaque joueur lève et tend le bras au fur et à mesure qu’il arme sa frappe. Le mouvement du bras associé au pivotement du buste, indépendamment du bassin, met en tension deux chaînes musculaires qui parcourent le tronc ; l’une prenant la forme d’une spirale et l’autre plus ou moins verticale selon l’orientation du bras. Deux chaînes musculaires quirelient bras, bassin et jambes. Ainsi, lorsque la frappe est armée, l’ensemble du corps est sous tension, prêt à s’enclencher pour délivrer un maximum de puissance. Cette interrelation entre toutes les parties du corps détermine la qualité, la puissance et laprécision du geste. Le haut et le bas du corps sont intimement liés musculairement pour agir de concert et poursuivre un seul et même objectif. Mais pour cela, encore faut-il posséder une jambe d’appui puissante et stable en mesure de maintenir le bassin (voir Ovale n°5).
….

Lire l’article au format PDF

Savoir et pouvoir orienter les bras | Des postures finales qui témoignent de la puissance du tir | Un geste puissant mais pas sans risque | Des postures de départ parfois surprenantes | Quade Cooper le Super héro à découvrir !