Corriger la posture et les instabilités articulaires – A paraître le 19 mars

Réveiller et exploiter pleinement les ressources biomécaniques qui sont en nous. Retrouver une dynamique corporelle plus proche de son meilleur potentiel.

J’ai débuté cette réflexion à la fin des années 90 pour répondre aux dysfonctions de l’appareil locomoteur chez le sportif de haut niveau qui apparaissaient sans notion de choc direct et que l’arsenal thérapeutique ostéopathique ne parvenait pas à résoudre durablement. Des dysfonctions pouvant être à l’origine d’un syndrome fémoro-patélaire, d’une atteinte méniscale ou ligamentaire par exemple, ou encore d’instabilités articulaires. Des dysfonctions qui se sont révélées provenir de défauts techniques et posturaux au sein de la gestuelle. Je ne parle pas ici des défauts techniques que relèvent et corrigent l’entraîneur spécialisé mais des défauts d’organisation du corps, c’est à dire dans le positionnement des articulations (les unes par rapport aux autres) et dans leur maintien. Des défauts qui n’empêchent pas le déroulement du geste mais qui modifient la répartition de la pression à l’intérieur des articulations, la tension au niveau du système péri-articulaire et le positionnement des surfaces articulaires qui composent ces articulations. De plus, ces défauts posturo-dynamiques altèrent globalement la circulation des contraintes dans le corps, qu’il soit statique ou en mouvement, et génèrent des zones d’hypertension et d’hyperpression, affectant par ailleurs l’efficacité du geste technique sportif.

Continuer la lecture de « Corriger la posture et les instabilités articulaires – A paraître le 19 mars »

La course thérapeutique ou le réveil du corps

Fred Brigaud

Brigitte, une sénior de soixante-dix ans, perçoit depuis quelques temps une perte d’aisance dans sa locomotion au quotidien dès que le terrain devient plus technique, les trottoirs plus étroits, la foule plus dense,  ou encore lorsque la fatigue se fait sentir. Il en est de même lors de ses promenades en forêt. Un phénomène pouvant aller jusqu’à la rendre craintive dans certaines situations. Elle ne présente aucune pathologie, ni aucune douleur. Son souhait lorsqu’elle vient consulter est tout simplement de retrouver cette aisance perdue pour davantage de plaisir et de sérénité lors de ses déplacements au quotidien et d’en comprendre les mécanismes.

Une analyse de sa marche confirme ce qu’elle avait perçu et met en exergue une difficulté à replacer ses pieds rapidement et au bon endroit (une perte de réactivité et de précision), un écartement des bras de l’axe du corps excessif et vers l’avant pour compenser les déséquilibres sous jacents, un balancement des bras anarchique,…   Continuer la lecture de « La course thérapeutique ou le réveil du corps »

Quelle technique de course à pied enseigner à l’école ?

Par Frédéric Brigaud.
Joggeur n°25 mars/arvil 2017

On parle de façon récurrente de transition lors du passage d’une prise d’appui talon à une prise d’appui avant-pied. Une réflexion qui concerne essentiellement l’adulte et le jeune adulte qui courent talon. Cependant, qu’en est-il de nos enfants ? Ne faudrait-il pas s’interroger sur la technique de course à leur enseigner.

Continuer la lecture de « Quelle technique de course à pied enseigner à l’école ? »